Crucifixion, détails historiques sur la croix

Après recherches, historiquement parlant, Jésus est bien mort sur une croix. Cette croix était très probablement formée d'un poteau fixe sur lequel on accrochait une traverse, traverse sur laquelle le condamné avait eu les poignets cloués au sol. On lui clouait ensuite les deux pieds ensemble sur le poteau, donc en position verticale.

Le condamné approchait donc du lieu, non pas avec la croix complète, mais avec la traverse, qu'il portait en travers des épaules.


Commentaires et Base de connaissances