Onction – Que fait l’onction et comment l’avoir ?

Voici un verset qui parle de l’onction :
1 Jean 2/20-21
Pour vous, vous avez reçu l’onction de la part de celui qui est saint, et vous avez tous de la connaissance.
Je vous ai écrit, non que vous ne connaissiez pas la vérité, mais parce que vous la connaissez, et parce qu’aucun mensonge ne vient de la vérité.
D’après ce texte nous pouvons en déduire plusieurs choses concernant l’onction.

1/ L’onction donne la crainte de Dieu.
Dieu est saint. Même les gens du dehors le ressentent. C’est ce qui se passait lorsque les apôtres annonçaient l’Évangile et parlaient de Dieu.
Actes 5/12-13
Beaucoup de miracles et de prodiges se faisaient au milieu du peuple par les mains des apôtres. Ils se tenaient tous ensemble au portique de Salomon, et aucun des autres n'osait se joindre à eux ; mais le peuple les louait hautement.

La sainte présence de Dieu était sensible même aux non croyants.
Ananias et Saphira n’ont pas ressenti cette présence de Dieu. Ils n’ont pas craint de chercher une gloire personnelle. Pour cela Ils ont menti concernant le don d’argent qu’ils faisaient. Et ils sont morts frappés par Dieu. (Actes 5/1-11)
On peut noter ici que les non croyants peuvent être sensibles à la présence de Dieu, alors qu’un chrétien charnel n’y sera pas sensible.

2/ L’onction nous donne la connaissance des choses spirituelles. Elle nous enseigne.
Un bon enseignement va se heurter à des obstacles. En voici quelques-uns :
=> Les faux enseignements qui ont été acceptés comme vrais. Le Saint-Esprit seul peut renverser des forteresses.
Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles ; mais elles sont puissantes, par la vertu de Dieu, pour renverser des forteresses.
Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l’obéissance de Christ. (2 Corinthiens 10/4-5)
Le Saint-Esprit va montrer à la personne la réalité des choses spirituelles avec une grande clarté. Un cœur droit va recevoir cette nouvelle vision et va confesser: "Ce que je croyais dur comme fer était  une erreur"

=> L’orgueil. La personne refuse d’accepter qu’elle s’est trompée (peut-être toute sa vie). Le Saint-Esprit va agir dans sa conscience, pour la convaincre de péché. La seule issue possible, c’est que la personne s’humilie.

=> Le manque d’intelligence spirituelle : Une personne peut être très intelligente et instruite dans les choses du monde, mais en même temps incapable de comprendre les vérités spirituelles les plus simples. Une personne non née de nouveau ne peut absolument pas comprendre les choses de Dieu.
Luc 10:21
En ce moment même, Jésus tressaillit de joie par le Saint-Esprit, et il dit: Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants. Oui, Père, je te loue de ce que tu l’as voulu ainsi.
Seul l’Esprit de Dieu va confondre la personne et lui montrer son besoin impérieux de naître de nouveau.

3/ L’onction du Saint-Esprit, agit en nous persuadant.
Un enfant de Dieu témoignait à un collègue avant d’avoir été baptisé du Saint-Esprit. Le collègue lui a répondu : Au fond de toi, tu ne crois pas ce que tu dis. Ce frère a reconnu que c’était vrai. Mais quelques jours plus tard il était baptisé du Saint-Esprit. Alors maintenant, personne ne pouvait plus lui dire qu’il ne croyait pas ce qu’il disait. Car il était évident qu’il parlait de choses dont il était sûr. Il avait été persuadé par l’Esprit de Dieu.

Comment avoir l’onction ?
Voici un verset qui répond à la question :
Jean 14/15-17
Si vous m'aimez, respectez mes commandements.
Quant à moi, je prierai le Père et il vous donnera un autre défenseur afin qu'il reste éternellement avec vous : l'Esprit de la vérité, que le monde ne peut pas accepter parce qu'il ne le voit pas et ne le connaît pas. Mais vous, vous le connaissez, car il reste avec vous et il sera en vous.

1/ il faut aimer Jésus. Aimer c’est chercher le bonheur de l’autre avant son propre bonheur. Aimer Jésus, ce sera renoncer à nous-mêmes, renoncer à chercher notre bonheur pour chercher à plaire au Seigneur.

2/ Il faut respecter ses commandements. Si nous gardons de l’iniquité dans nos cœurs le Seigneur ne nous écoutera pas.

Finalement les conditions à réaliser sont très simples et très pratiques.
Pour avoir l’onction (= l’Esprit de Vérité) en nous ce n’est pas la lune à décrocher.
Ce ne sont pas des sentiments à produire, ce qui serait très subjectif.
Ce n’est pas en se mettant à louer Dieu d’une manière suffisante que nous allons recevoir l’onction.
Mais c’est parce que nous obéissons aux commandements de Jésus. Nous obéissons, non pas pour mériter cette bénédiction, mais par reconnaissance (Dieu nous a tant aimés...), et parce que nous aimons Jésus.

Certains peut-être diront qu’il est impossible d’obéir aux commandements de Jésus. Par exemple Jésus a dit : « Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait. » (Matthieu: 5.48). Or ils ajoutent : « personne n’est parfait ! »
Ce raisonnement est faux. Comment imaginer qu’un père digne de ce nom demanderait à ses enfants des choses impossibles ?

Si nous remplissons ces 2 conditions, le Père honorera sa promesse : Il mettra en nous son onction, la plénitude du Saint-Esprit.

Chacun de nous, nous avons les moyens pour recevoir l’onction. Nous ne devons pas attendre le « temps de Dieu ». C’est Dieu qui attend que nous renoncions à toute perversion, et que nous manifestions par notre vie que nous aimons Dieu de tout notre cœur, de toute âme, de toute notre force et de toute notre pensée et que nous aimons notre prochain comme nous-mêmes »


Commentaires et Base de connaissances